Gaspésie Sauvage

gaspésie sauvage
Gaspésie sauvage c’est l’histoire de Gérard Mathar et Catherine Jacob, deux belges qui sont arrivés au Québec il y a sept ans. Il habitent à Douglastown, à une vingtaine de kilomètres de Gaspé avec leurs trois enfants, Côme, Ossyane et Jonas. Ce sont des gens pour qui la forêt n’a presque plus de secrets. Ils connaissent une multitude de champignons sauvages, de plantes, de pousses d’arbres, de fleurs et de petits fruits comestibles et aromatiques, parfait pour cuisiner!
IIs ont mis sur pied une entreprise qui met en valeur les produits de la flore gaspésienne qui, d’ailleurs gagne à se faire connaître. Toujours à la recherche des meilleurs produits, la qualité de leur ceuillette ne laisse personne indiférent. Ils fournissent maintenant plusieurs restaurants assez connus tel que Toqué!, DNA, Le pied de Cochon et le Manoir des Érables).Du côté de la maison, Gérard entretient l’étable ainsi que tous ses occupants:

lapins, poules,  cailles,  canards et  oies ainsi que Hourrah la vache, les deux chiens Kimi et Moush et les trois chats.(voir galerie photo) Ils sont tous nourris de grains multiples respectifs ainsi que des restes végétaux de  deux restaurants  de la ville. La vache Hourra donne assez de lait pour permettre à Gérard de faire ses fromages frais, ceux de style tome ainsi que sa ricotta et son beurre!!(voir galerie photo) Ils ne sont pas bio,  mais croyez nous quand on parle de bêtes heureuses, on ne se trompe pas ici! La qualité des différents animaux est inégalée. De plus ils bouclent complètement la boucle de la récupération, ici il n’y a absolument aucun gaspillage!

Nous avons participé aux tâches quotidiennes à la ferme et à la cueillette. Nous avons beaucoup aimé l’exercice! Nous avons pu « flirter » avec le travail derrière nos délicieux produits du terroir. Une tâche plaisante comme passe-temps  mais assez exigeante sur une base régulière. C’était vraiment bien de vivre la réalité du cueilleur. Nous avons cueilli des plantes maritimes méconnues et délicieuses tels que: la glauce, les pousses de pois de mer, la laitue de mer(délicieuse frite!), de l’achillé et  de l’épinard de de mer.(voir galerie photo)

Nous avons évidement pris un grand plaisir à cuisiner avec tous ces trésors et même plus!! Poudre de polyspore écailleux, poudre de mélilot, des boutons de marguerites façon câpres, TOUTES les sortes de champignons séchés ou en poudre, des oeufs frais, de la crème, du pain maison, des milliers de confitures, le bonheur quoi!! En plus, on a été reçu comme de la famille! Plaisir, apprentissage et partage sont les thèmes qui ressortent de cette belle rencontre!

 Nous tenons à faire une mention très spéciale à ces gens inspirants qui vivent en harmonie avec la nature. Ils sont, à notre avis , un modèle d’éco-responsabilité et qui prennent bien soin de faire tout en leur pouvoir pour améliorer leur région et en préserver les richesses. Bravo!

NOS DÉCOUVERTES:

Toutes les herbes et plantes maritimes,les plantes sauvages, les baies de surreau, l’utilisation des champignons séchés (leur pouvoir de diffuser la saveur dans les sauces et soupes est étonnante), les champignons en poudre qui sont tout aussi plaisant à utiliser, les différentes étapes de la fabrication du fromage (qu’on détaillera bientôt!), les différents types de boisson maison: limonade au thé du Labrador, jus de baies de surreau, limonade de pousses de sapin.

BOUFFE!!

  •  lapins deux façons, le râble farci de ricotta frais, boutons de marguerite et gras de jambon maison dans une sauce tomate et olives noires. Les pattes braisées à la bière, crème et chanterelles en tube
  • la brioche fait à la main par Xavier
  • fromage frais en croûte aromatisée à la poudre de champignons et mélilot
  • un autre version de fish’n chips de truite de ruisseau
  • végé-paté au kasha
  • sorbet de limonade au thé du labrador avec un soupçon de Ricard et sorbet aux cônes d’épinette et une touche de vodka

3 réflexions au sujet de « Gaspésie Sauvage »

  1. Bravo encore une fois! Continuez de nous faire connaître tous ces produits naturels et cultivés avec amour!…J’ai hâte aux recettes!

  2. Bonjour,
    je suis heureuse de vous retrouver, nous sommes arrivés chez Gérard et Catherine le jour de votre départ (vous savez, le couple de Français venus du Sud Ouest). Nous avons passé dix jours extraordinaires dans leur famille à vivre de ce que nous produisions. Nous avons effectivement beaucoup appris grâce à la cueillette des plantes maritimes et au travail dans la ferme. Je me souviens avoir été très intimidée à l’arrivée et avoir pleuré au départ. Je vous ai trouvé incroyables de curiosité de respect d’humour et de joie de vivre. Alors bonne route…gastronomique et humaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *